Projection “Intégrée Mais Pas Assimilée”

La rencontre Ataye#2 @ la librairie Lis Thés Ratures a été un vrai bol d’air. Elle avait pour thème la transmission, et je dois dire que les conversations ont été riches, les réflexions profondes et les rencontres hors du commun. Aude Konan, Laura Nsafou, Aya Cissoko et Ketty Steward réunies par Anna et Dia les fondatrices d’ATAYE, toutes rejointes par des personnes curieuses et créatives, investies dans la réinvention de l’imaginaire collectif afro-français, et plus encore. Atelier d’écriture sensorielle, discussion entre écrivaines, partage d’expériences… La transmission est autant un sujet que l’objet même de la rencontre.

L’occasion pour moi de pouvoir recevoir les commentaires d’un public qui m’est précieux. Avec le pouvoir des images et des histoires vient une responsabilité que je ne prends pas à la légère. J’ai parfois l’impression de me mettre à nu sans retenue. A ce moment précis je me sens entière, comme si je délivrais une nuée de ma vérité, que j’utilise comme moyen de lancer des conversations qui me semblent valoir la peine en ces temps troubles.